Haute-Savoie : un jeune homme condamné pour avoir menacé de "tondre" les deux filles de Christophe Castaner et de "les jeter à la Seine"

Christophe Castaner, lors d\'une visite au centre d\'entrainenement de la gendarmerie de Saint-Astier en Dordogne, le 15 mars 2019.
Christophe Castaner, lors d'une visite au centre d'entrainenement de la gendarmerie de Saint-Astier en Dordogne, le 15 mars 2019. (ANTOINE BALANDRA / FRANCE-BLEU PÉRIGORD)

Le jeune homme avait envoyé des mails d'insultes au ministère de l'Intérieur.

Un jeune homme de Haute-Savoie a été condamné à 140 heures de travail d’intérêt général et à verser 2 400 euros de dommages et intérêts (soit 800 euros par personne) au ministre de l’Intérieur et sa famille pour avoir menacé par mail le 17 février de "tondre" les deux filles de Christophe Castaner et de "les jeter à la Seine", indique France Bleu Pays de Savoie. Le jeune homme de 25 ans, veilleur de nuit, a été condamné par le tribunal de grande instance de Thonon-les-Bains mardi 2 avril.

Pris dans "un élan de haine et de colère"

Il avait posté deux mails d’insultes avec un pseudonyme, sur l’adresse mail du ministère de l’Intérieur le 17 février dernier. Le jeune homme avait un casier judiciaire vierge. Il a envoyé deux mails menaçants en raison du climat actuel, selon son avocat. Il était pris "dans un élan de haine et de colère, après les images qui tournent en boucle depuis le début du mouvement des 'gilets jaunes'", notamment les violences policières. L’avocat assure qu’il n’avait aucune intention de passer à l’acte. À la barre, le jeune homme a dit "regretter son acte".

L’avocat de la famille Castaner, partie civile au procès, a indiqué que la somme allouée en termes de dommages et intérêts serait reversée à la Croix-Rouge.

Vous êtes à nouveau en ligne