Augmentation de 440% des écoutes téléphoniques

Les écoutes téléphoniques judiciaires ont augmenté de 440% en France entre 2001 et 2008

Les écoutes téléphoniques judiciaires ont augmenté de 440% en France entre 2001 et 2008Les écoutes téléphoniques judiciaires ont augmenté de 440% en France entre 2001 et 2008

Selon une étude universitaire publiée mardi par le Figaro, les interceptions téléphoniques judiciaires ont été multipliées par cinq depuis 2001 à la demande des magistrats.

Passant de 5.845 en 2001 à 26.000 en 2008, ces chiffres restent néanmoins loin derrière ceux d'autres pays de l'Europe de l'Ouest.

L'étude souligne que malgré la hausse, la France est l'un des pays européens qui pratique le moins d'interceptions judiciaires - quinze fois moins que l'Italie, douze fois moins que les Pays-Bas et trois fois moins qu'en Allemagne.

Il convient d'ajouter à ce chiffre les 5.906 écoutes judiciaires dites "administratives" de 2008, pratiquées par divers services de renseignement avec autorisation d'une commission mais sans feu vert judiciaire.