Attaque du Thalys : Jean-Hugues Anglade dénonce le comportement du personnel

FRANCE 2

Passager du Thalys cible d'une attaque vendredi 21 août, l'acteur Jean-Hugues Anglade accuse le personnel du Thalys de s'être enfermé dans la motrice.

La polémique enfle. Présent dans le wagon attenant à celui du tueur, l'acteur français Jean-Hugues Anglade met en cause les agents du Thalys. Il affirme que ces derniers ont "traversé le wagon (...) et se sont enfermés dans la motrice". L'acteur ajoute : "Nous ne savions absolument pas ce qu'il se passait. On a essayé de forcer la porte de la motrice en demandant 'ouvrez, ouvrez'. On n’a pas du tout été entendu. On était dans une solitude absolue." Un témoignage corroboré par un autre voyageur, un passager anglais. L'acteur s'est blessé à la main en tirant le signal d'alarme.

Une version contestée par la SNCF

Pour la SNCF, il est nécessaire de faire la différence entre le personnel de restauration qui ne dépend pas d'elle et les contrôleurs. Dans ce train, il y en avait deux à chaque extrémité. "On a un premier contrôleur qui s'est retrouvé dans la fusillade (...) il a pris sous sa responsabilité quelques clients et ils se sont réfugiés ensemble dans ce qu'on appelle le fourgon à bagages", explique par téléphone à France 2 Agnès Ogier, directrice générale de Thalys. Prochainement, le président de la SNCF devrait rencontrer l'acteur.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne