Areva : 6 000 suppressions d'emplois d'ici fin 2017

FRANCE 2

Le groupe a annoncé des milliers de suppressions de postes en France et dans le monde. Une équipe de France 2 revient sur cette annonce.

Areva a annoncé, ce jeudi 7 mai, la suppression de 5 000 à 6 000 emplois dans le monde, dont 3 000 à 4 000 postes en France, soit plus de 10% des effectifs.

Le groupe nucléaire promet de limiter la casse sociale en privilégiant les départs volontaires. Ce sont 3 000 salariés qui ont plus de 57 ans. Bercy garantit même qu'il n'y aura aucun licenciement. Aucune fermeture n'est a priori programmée sur la trentaine de sites Areva présents en France.

4,8 milliards d'euros de pertes

Les syndicats ne croient pourtant pas à ces promesses. Pour eux, l'entreprise n'a pas de stratégie industrielle. "On est en train de couler le groupe", déplore Pascal Evariste, coordinateur CGT.
La direction dit ne pas avoir le choix. En effet, 4,8 milliards d'euros de pertes ont été enregistrées l'an dernier. En cause notamment, son EPR, en grande difficulté. La construction du réacteur de nouvelle génération accumule les retards, et la facture explose.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne