Affaire Elodie Kulik : la tentative de suicide de Willy Bardon interroge

FRANCEINFO

A l'annonce de sa condamnation à 30 ans de prison pour l'enlèvement et le viol suivis de la mort d'Elodie Kulik, Willy Bardon a tenté de se suicider en pleine audience.

L'affaire Elodie Kulik enchaîne les rebondissements. Après avoir été reconnu coupable de l'enlèvement et du viol suivis de la mort d'Elodie Kulik vendredi 6 décembre, Willy Bardon a tenté de se suicider au tribunal. Il a avalé un puissant pesticide pour mettre fin à ses jours. "Peut-être que plus de précautions auraient dû être prises, peut-être qu'au moment du verdict la présence d'un policier à ses côtés aurait été souhaitable", suggère Me Didier Seban, avocat de Jacky Kulik, le père de la victime.

Le procureur se défend

Un tel geste dans un tribunal suscite de nombreuses interrogations. Toutes les conditions de sécurité avaient-elles été respectées ? "Il a fait l'objet d'une fouille sur ses vêtements, dans ses chaussures, dans ses poches. Tout avait été vérifié, probablement pas assez dans le sens où ce qu'il a absorbé, c'est très petit. C'est l'équivalent d'une gélule qu'il pouvait avoir caché par exemple dans un mouchoir usagé qu'il avait sur lui", décrypte le procureur de la République d'Amiens (Somme) Alexandre De Bosschère. Dans la soirée du samedi 7 décembre, Willy Bardon était toujours en réanimation. Ses avocats comptent faire appel de sa condamnation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne