Alimentation: la mode du "sans" séduit les consommateurs

FRANCE 2

Les industriels et les supermarchés ont suivi ce mouvement qui représente plusieurs millions d'euros.

Sans gluten, sans lactose, sans sucre ou sans huile de palme, les modes de consommation changent et les rayons des supermarchés se transforment. Et moins il y a d'ingrédients, plus les consommateurs se laissent séduire. "L'huile de palme on dit que c'est néfaste pour la santé, le sucre il en faut très peu c'est pas bon pour les intestins", décrit une cliente. "Et sans gluten c'est encore mieux parce que le blé on en met partout et il y a des tas de maladies à cause de ça", complète une autre. 

Seulement 1% de la population intolérante au gluten 

Tout le monde s'y met. Cookies, tartes aux fruits et autres pâtisseries, on trouve de tout. Dans ce temple du gluten, c'est de la farine de riz, quatre fois plus cher que celle de blé, qui est utilisée. Le gluten est naturellement contenu dans la farine de blé, de seigle, d'avoine et d'orge. Aujourd'hui de plus en plus de personnes se déclarent intolérantes au gluten. En réalité, selon les médecins, seulement 1% est réellement allergique. Cette année, il y en a pour 65 millions d'euros de produits "sans gluten", deux fois plus qu'il y a deux ans. Des produits vendus deux fois plus cher que les aliments équivalents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne