Alerte à la bombe dans un avion d'Air France : une grosse frayeur pour les passagers

FRANCE 2

France 2 revient sur cette fausse alerte à la bombe dans un avion d'Air France qui avait quitté l'île Maurice pour la France.

C'était une fausse bombe qui se trouvait dans les toilettes de l'avion d'Air France. Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 décembre, l'avion a dû être dérouté vers l'aéroport de Mombasa (Kenya) et les passagers ont été évacués en urgence. Le dispositif a été retrouvé dans un petit placard derrière les toilettes, une boîte rectangulaire et une minuterie bien visible. L'objet s'est avéré inoffensif. "Un ensemble à la fois de carton, de feuille de papier ainsi qu'un minuteur", décrit Frédéric Gagey, PDG d'Air France.

"On pensait que ça allait exploser"

Le Boeing est parti de l'île Maurice à 21h00 samedi à destination de Paris. Alertés par un passager, les membres d'équipage décident rapidement d'atterrir à Mombasa, il est 00h37. Afin d'éviter la panique, les 459 passagers sont informés d'un problème technique sur l'avion. Ils ne connaissant la vérité qu'après l'évacuation d'urgence, via les toboggans.
 
"On est tous sortis, le toboggan était en place. Ça s'est fait très très vite. On nous a dit 'le plus vite possible'. Tout le monde est descendu. On s'est éloigné de l'appareil. On pensait que ça allait exploser. Je ne vous cache pas qu'on a eu très peur", témoigne une passagère. Deux personnes dont on ignore s'il s'agit de passagers ont été arrêtées par les autorités kenyanes. Air France a annoncé son intention de porter plainte.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne