A quoi sert la dissuasion nucléaire française ?

FRANCE 3

Français Hollande lui a réaffirmé son attachement récemment. Une équipe de Soir 3 a enquêté sur la dissuasion nucléaire française : est-elle encore légitime ?

France 3 a suivi un raid aérien de grande envergure. Deux pilotes rejoignent leur Mirage 2000 N. N comme nucléaire. Ils ont le pouvoir de déclencher le feu nucléaire. Pour déclencher une telle opératin, c'est une gigantesque mécanique qui se met en place. Des exercices complexes, qui coûtent cher de même que l'entretien du matériel et les infrastructures. "J'ai l'habitude de dire que ça fait 50 ans que les forces aériennes stratégiques oeuvrent pour la paix. Je crois véritablement que l'arme nucléaire est une arme de paix", déclare le général Philippe Steininger, patron des forces aériennes stratégiques françaises. Pour lui, cette force française sert à effrayer suffisamment l'ennemi pour le dissuader.

Une arme inadaptée

L'argument est le même depuis 50 ans. Mais un débat émerge, la pertinence de la dissuasion nucléaire française est aujourd'hui remise en cause. "Nous sommes enfermés dans un bunker nucléaire, qui est contourné technologiquement, qui est contourné conceptuellement, que ce soit en Irak, en Afghanistan, que ce soit au Mali", estime pour sa part Bernard Norlain, général de l'armée de l'air à la retraite. Selon lui, l'arme nucléaire est absolument inadaptée pour les conflits dans lesquels la France est actuellement engagée.

En tout par an, les forces aériennes françaises coûtent 250 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne