À la découverte du Coco de Paimpol

FRANCE 3

Le coco est une variété de haricots, uniquement cultivée dans la zone de Paimpol depuis plus d'un siècle.

Blanc et rutilant à l'abri dans sa gousse, le coco de Paimpol (Côtes-d'Armor) est un haricot qui en 2015 est toujours récolté à la main. C'est ainsi depuis son arrivée d'Amérique latine depuis près d'un siècle. "C'est le plumage des cocos car c'est le même geste que plumer de la volaille", explique Pierre. Avec sa femme, ils sont plumeurs. C'est-à-dire qu'ils récoltent les haricots. Comme eux, plusieurs couples viennent depuis des années arrondir un peu leur retraite. D'autres, plus jeunes viennent aussi plumer les cocos.

Un vrai artisanat

À 44 centimes de l'heure, il ne faut pas chômer. Il faut aussi être scrupuleux dans ses gestes. "Le coco de Paimpol, c'est 50% de matière sèche donc c'est un produit qui est très fragile. Il ne supporte pas tout ce qui est mécanique, même au niveau de l'écossage, tout doit être fait à la main", explique Gérard Le Meur, président du syndicat du Coco de Paimpol. Un artisanat qui permettra cette année la récolte de 8 000 tonnes du célèbre haricot.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne