À Chatelaillon-Plage, les huîtres sont des stars

Une équipe de France 2 a suivi le parcours des huîtres de leur production à leur arrivée sur les plateaux. 

À Chatelaillon-Plage (Charente-Maritime), s’il y a bien une institution, c'est la fête des boucholeurs. Ici on ouvre et déguste les huitres à la vitesse de l'éclair. La star des plateaux de fruits de mer a été érigée ici en véritable religion. Une équipe de France 2 s'est intéressée à leur parcours avant d'arriver dans nos assiettes.

Jean-Louis Morin est fils d'ostréiculteurs. Il a aujourd'hui ses propres parcs qu'il vient contrôler à marée basse. Et à quelques mètres de ses parcs, des mètres de rangée de coupelles en plastique appelées collecteurs. C'est ici que se trouve la nurserie. Sur les collecteurs on les distingue à peine. "Sur la pointe de mon couteau, il y a un tout petit bébé huître, né il y a à peu près un mois et on va la récolter au printemps", explique l'ostréiculteur.

48 heures pour retirer les impuretés

Après leur séjour en mer, les huîtres sont lavées puis passées dans un bassin d'eau claire pendant 48 heures. "Ça permet à l’huître de vraiment filtrer une eau propre. Elle va se nettoyer de toutes les impuretés qu'elle a pu prendre en mer et les impuretés vont se déposer sur le sol du bassin", explique Laurence Gaté, ostréicultrice qui vend ses huîtres 3,20 euros sur les marchés, mais aussi aux restaurateurs de la région. Car si les habitants de la région les préfèrent natures, ici, elles se déclinent aussi dans de nombreuses recettes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne