49 tombes ont été profanées au cimetière israélite de Bar-le-Duc, a fait savoir dimanche le commissariat de la ville

Des tombes juives profanées dans le cimetière juif de Bar-le-Duc, le 31 octobre 2010
Des tombes juives profanées dans le cimetière juif de Bar-le-Duc, le 31 octobre 2010 (AFP/Djilali Djafer)

Les policiers ont été alertés vendredi soir par un promeneur surpris de voir que la grille du cimetière, d'habitude verrouillée, était ouverte. Ils ont compté 49 stèles renversées sur 126 tombes.Selon le site de L'Est Républicain qui a révélé cette profanation, la première dans ce cimetière bicentenaire, les auteurs n'ont pas laissé d'inscription.

Les policiers ont été alertés vendredi soir par un promeneur surpris de voir que la grille du cimetière, d'habitude verrouillée, était ouverte. Ils ont compté 49 stèles renversées sur 126 tombes.

Selon le site de L'Est Républicain qui a révélé cette profanation, la première dans ce cimetière bicentenaire, les auteurs n'ont pas laissé d'inscription.

"Aucune inscription n'a été retrouvée, aussi bien sur les tombes elles-mêmes que sur l'enceinte du cimetière qui se trouve dans un endroit relativement isolé, en lisière de bois", a dit à Reuters le procureur de Bar-le-Duc, Yves Badorc. "Les faits ont vraisemblablement été commis vendredi soir aux alentours de 19h00."

Le procureur de la République a ouvert une enquête pour "dégradations graves et violation de sépultures" précisant qu'il n'a pas été porté atteinte à l'intégrité des défunts. L'enquête a été confiée au service régional de la police judiciaire de Nancy.