200 kilos de produits de la mer périmés depuis cinq ans ont été saisis à Gennevilliers

Un étal de crevettes au Kremlin-Bicêtre, le 21 décembre 2012.
Un étal de crevettes au Kremlin-Bicêtre, le 21 décembre 2012. (JOEL SAGET / AFP)

La marchandise, retrouvée chez un grossiste de la région parisienne, a été détruite.

Poissons, écrevisses, langoustines et du surimi congelés, près de 200 kilos de produits de la mer périmés depuis 2007 ont été saisis chez un grossiste de Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. 

Lors de deux descentes organisées dans la semaine du 4 au 8 mars, la police et la direction départementale de la protection des populations, chapeautée par le Comité opérationnel départemental anti-fraude, ont découvert de la nourriture impropre à la consommation dans trois conteneurs de 1200 litres chacun, rapporte Le Parisien. Le montant de la marchandise avariée est évalué à 25 000 euros, selon une source proche de l'enquête.

Située près du port de Gennevilliers, la société approvisionne des marchés du département, notamment ceux d'Asnières-sur-Seine et de Bois-Colombes, et travaillerait également pour la restauration collective, qui précise qu'on ne sait pas encore si la marchandise était destinées à être vendue. Les investigations se poursuivent et des vérifications sont menées sur d'autres stocks.