Var : des commerçants mis à l'amende pour avoir refusé d'ouvrir le 14-juillet

France 2

Dans le Var, un restaurateur situé dans un centre commercial doit payer plus de 187 000 euros parce qu'il a laissé son rideau fermé le jour de la fête nationale.

Près de 187 000 euros : une amende exorbitante qui laisse ce restaurateur varois sous le choc. Si Patrick Brun a reçu ce courrier, c'est parce qu'il a baissé le rideau de son restaurant le 14-juillet dernier. Installé dans une zone commerciale proche de Toulon, il aurait dû se plier à la décision du centre d'ouvrir le jour férié. "Ce ne sont pas des jours à potentiels énormes", explique le restaurateur.

Des amendes revues à la baisse

Comme lui, une dizaine d'autres commerçants ont reçu une amende en fonction de la surface de la boutique et de la durée de fermeture. Réunis hier, mardi 9 août, autour de Patrick Brun, ils refusent de la payer. "Est-ce qu'on a les moyens de la payer ?", lance le Varois. Une autre commerçante : "Qu'est-ce que je vais faire ? Prendre un avocat moi aussi", témoigne-t-elle. Jointe par téléphone, la direction du centre assure que l'ouverture le 14-juillet avait été votée à l'unanimité des commerçants, tout en avouant vouloir revoir le montant des amendes à la baisse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne