Var : 187 000 euros d'amende pour avoir refusé d'ouvrir un jour de fête nationale

France 3

Dans le Var, plusieurs commerçants situés dans un centre commercial doivent payer une amende parce qu'il ont laissé leur rideau fermé le 14-juillet dernier.

Ces commerçants installés dans un centre commercial près de Toulon (Var) n'en reviennent pas : la direction leur réclame des amendes astronomiques au motif qu'ils n'ont pas ouvert leur boutique le 14-juillet. La palme de l'amende ? Plus de 186 000 euros, qui revient à un restaurateur installé dans le centre commercial. "J'ai eu les larmes qui me sont arrivées au coin des yeux pour savoir si c'était une blague ou une erreur", témoigne-t-il. 

Une application du règlement 

Si ces commerçants n'ont pas ouvert le 14-juillet, c'est qu'ils savent que ce jour-là, il n'y a pas de clientèle. Mais la direction du centre se montre intraitable, au risque de les mettre en difficulté. "Qu'est-ce que je vais faire ? Je vais poursuivre moi aussi et prendre un avocat", lance Sylvie Figuière, une autre commerçante. De son côté, la direction du centre explique avoir appliqué le règlement : cette ouverture le 14-juillet était connue de tous les commerçants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne