Feuilleton 5/5 : "A la conquête de l'anglais !"

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Elise Lucet: Merci. Suite et fin de notre feuilleton. Depuis le début de la semaine, nous suivons de jeunes Français qui sont en séjour linguistique en Angleterre. Après 15 jours en immersion totale, le départ se profile. Il faut faire ses bagages, certains ont la larme a l'oeil. Charles est de plus en plus à l'aise. En cours, maintenant, il comprend tout. Corentin et sa soeur Alexandra ont du mal à aller vers les autres. Lorraine et Elsa profitent de leurs derniers moments. Lorraine et Anna profitent. Les nouvelles chaussures, le thé, les cadeaux. Est-ce que je vais avoir de la place. Les valises sont un casse-tête. Voilà, ça rentre. Déjà l'heure du bilan. En deux semaines, Lorraine a progressé en anglais. Elle a grandi aussi. Il faut s'occuper seule de ses affaires, l'argent, les papiers d'identité. C'est sympa et je recommencerai bien. La petite communauté prépare son dernier dîner. La maman de famille d'accueil est la plus nostalgique. Elles sont adorables. C'était très agréable de les avoir avec nous. Ce sont nos dernières étudiantes cette année, elles vont nous manquer. J'ai hâte d'être à l'été prochain. Extrait musical. Lorraine profite de ses derniers moments en famille. Pendant ce temps au collège, savourent les derniers moments avec leurs copains. Ils avaient le cafard a leur arrivée mais se sont bien intégrés. Quand on arrive, on a envie de rentrer chez soi. quand on s'est fait des amis, on n'a pas envie de les quitter. On a envie de rester avec eux. L'autre solution est de revenir l'an prochain. On se donne rendez-vous ici, même séjour. Dans sa chambre, Charles rassamble ses affaires et mesure ses progrès. Mes parents m'ont envoyé pour que je comprenne mieux l'anglais. Cela a marché. Quand je regarde des films, par exemple, je comprends mieux. Son copain, Paul, a dû rentrer chez lui pour un petit souci de santé. Heureusement depuis tout va mieux. On se serre dans les bras une dernière fois. On se jure de se revoir. Le lendemain, au petit matin. C'était tellement bien. Bon retour. Donne-nous de tes nouvelles. Si elle veut revenir l'an prochain, elle est la bienvenue. On va essayer de rester en contact. Les adieux avec Lucas pourraient durer des heures. Mais il faut savoir partir. Dans le bus du retour, tous rêvent sûrement en anglais.

Elise Lucet: Merci.

Suite et fin de notre feuilleton. Depuis le début de la semaine, nous suivons de jeunes Français qui sont en séjour linguistique en Angleterre. Après 15 jours en immersion totale, le départ se profile. Il faut faire ses bagages, certains ont la larme a l'oeil.

Charles est de plus en plus à l'aise. En cours, maintenant, il comprend tout. Corentin et sa soeur Alexandra ont du mal à aller vers les autres. Lorraine et Elsa profitent de leurs derniers moments. Lorraine et Anna profitent.

Les nouvelles chaussures, le thé, les cadeaux. Est-ce que je vais avoir de la place.

Les valises sont un casse-tête.

Voilà, ça rentre.

Déjà l'heure du bilan. En deux semaines, Lorraine a progressé en anglais. Elle a grandi aussi.

Il faut s'occuper seule de ses affaires, l'argent, les papiers d'identité. C'est sympa et je recommencerai bien.

La petite communauté prépare son dernier dîner. La maman de famille d'accueil est la plus nostalgique.

Elles sont adorables. C'était très agréable de les avoir avec nous. Ce sont nos dernières étudiantes cette année, elles vont nous manquer. J'ai hâte d'être à l'été prochain. Extrait musical.

Lorraine profite de ses derniers moments en famille. Pendant ce temps au collège, savourent les derniers moments avec leurs copains. Ils avaient le cafard a leur arrivée mais se sont bien intégrés.

Quand on arrive, on a envie de rentrer chez soi. quand on s'est fait des amis, on n'a pas envie de les quitter. On a envie de rester avec eux.

L'autre solution est de revenir l'an prochain. On se donne rendez-vous ici, même séjour.

Dans sa chambre, Charles rassamble ses affaires et mesure ses progrès.

Mes parents m'ont envoyé pour que je comprenne mieux l'anglais. Cela a marché. Quand je regarde des films, par exemple, je comprends mieux.

Son copain, Paul, a dû rentrer chez lui pour un petit souci de santé. Heureusement depuis tout va mieux.

On se serre dans les bras une dernière fois.

On se jure de se revoir.

Le lendemain, au petit matin.

C'était tellement bien. Bon retour. Donne-nous de tes nouvelles. Si elle veut revenir l'an prochain, elle est la bienvenue. On va essayer de rester en contact.

Les adieux avec Lucas pourraient durer des heures. Mais il faut savoir partir.

Dans le bus du retour, tous rêvent sûrement en anglais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne