Cannes 2016 : "Mercenaire", un film français plein d'émotions

FRANCE 3

Présenté à la quinzaine des réalisateurs, ce film retrace l'histoire d'un joueur de rugby de Wallis qui part jouer en métropole pensant vivre son rêve.

Toki Pilioko est pilier du Stade aurillacois. Laurent Pakihivatau est un ancien joueur du Lyon olympique universitaire. Deux rugbymen dans la mêlée cannoise, c'est du jamais vu. Ils sont les héros du film Mercenaire. Il raconte l'histoire de Soan, un jeune Wallisien qui brave l'autorité de son père pour partir jouer au rugby en métropole.

Du bétail

Un déracinement douloureux inspiré du vécu de certains rugbymen des îles. "J'ai quitté ma famille, certes pas dans ces circonstances, mais je m'identifie au film : 22 000km, c'est loin", raconte Toki Pilioko. Étranger dans son propre pays, Soan va alors découvrir la dure loi du rugby : être considéré comme du bétail. Mercenaire se base beaucoup sur l'expérience de Laurent Pakihivatau qui en plus d'être acteur dans le film, a servi de consultant. "On a l'impression de ne pas être reconnus en arrivant ici", confie-t-il.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne