L'homme arrêté en Écosse n'était pas Xavier Dupont de Ligonnès

franceinfo

C'était une fausse piste. L'homme arrêté à Glasglow en Écosse vendredi 11 octobre n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès. L'ADN a parlé. Le retraité arrêté par erreur a été relâché.

L'homme arrêté à tort à l'aéroport de Glasgow en Écosse vendredi 11 octobre est désormais libre. Il ne s'agit pas de Xavier Dupont de Ligonnès. Après presque 24 heures de détention, la police écossaise l'a relâché en fin d'après-midi, samedi 12 octobre. Un peu plus tôt dans la journée, des analyses ADN ont démontré que ce retraité n'est pas le fugitif français. Des analyses qui signent la fin d'une terrible méprise pour cet homme.

Les témoignages des voisins ont semé le doute

C'est à la suite d'un renseignent anonyme, venu de Londres, que la police procède à son interpellation. Une perquisition est ensuite réalisée à Limay (Yvelines), dans la maison dont l'adresse figure sur son passeport. Mais les témoignages chez ses voisins commencent à semer le doute chez les policiers français. Depuis plus de huit ans, Xavier Dupont de Ligonnès est recherché pour le quintuple meurtre de sa femme et de ses enfants à Nantes (Loire-Atlantique).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne