Vosges : l'enfant de quatre ans retrouvé noyé vendredi avait été laissé sans surveillance

Suite au drame, le centre social L\'Entre Rives de Charmes (Vosges) a été fermé pour plusieurs semaines.
Suite au drame, le centre social L'Entre Rives de Charmes (Vosges) a été fermé pour plusieurs semaines. (Cécile Boisson / France 3 Lorraine)

Un enfant de quatre ans s'est noyé vendredi 24 mars à Charmes, dans les Vosges. Le procureur d'Épinal a rendu ses premières conclusions mercredi. Les enfants du centre social dans lequel le garçon se trouvait auraient été laissés sans surveillance. 

Un enfant de quatre ans a été retrouvé mort noyé dans un canal, vendredi 24 mars, à Charmes, dans les Vosges. Il portait encore son cartable et son blouson lorsque son corps a été découvert. Malgré les secours prodigués par un riverain, le jeune garçon n'avait pas survécu. Si la thèse accidentelle est privilégiée, les enquêteurs s'interrogent aujourd'hui sur les raisons de son décès.  

Mercredi 29 mars, le procureur d'Épinal, Étienne Manteaux, a communiqué les premiers éléments de l'enquête, selon France Bleu Lorraine. Il a révélé que 21 minutes se seraient écoulées entre l'arrivée du garçon au centre social, et la découverte de son corps. Les enquêteurs vont désormais devoir comprendre pourquoi il n'y avait pas d'animateurs périscolaires à l'arrivée des enfants. 

La thèse de l'accident privilégiée

L'autre question que se posent les enquêteurs, c'est "la fermeture périmétrique" du centre social. Selon le procureur de la République, il "ne dispose d'aucun service de sécurité renforcée pour éviter toute sortie d'enfant". Les enquêteurs ont constaté "que la porte s'ouvre et se referme extrêmement rapidement sans dispositif de sécurité particulière"

La famille n'a pas porté plainte. Le centre social restera fermé pendant plusieurs semaines.