Violeur de la Sambre

Un ouvrier nordiste a été mis en examen mercredi 28 février 2018 pour "viols et agressions sexuelles" après avoir reconnu "une quarantaine" de ces faits depuis les années 1990, une des plus retentissantes affaires du genre ces dernières années. 

L'enquête, qui avait accumulé "1 000 procès-verbaux depuis le début" sous le nom de code "le violeur de la Sambre" selon un policier, faisait du sur-place depuis qu'elle avait démarré. Le violeur présumé a été incarcéré dans l'après-midi. 

plus
Dino Scalaa été mis en examen le 28 février 2018, pour 19 faits d\'agressions sexuelles et de viols commis dans le bassin de la Sambre, à partir de 1988. 

Affaire du "violeur de la Sambre" : ce que l'on sait des nouveaux cas d'agressions sexuelles et de viols reconnus par le suspect

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

Justice : le "violeur de la Sambre" devant le juge

La maison de Dino Scala, à Pont-sur-Sambre, le 1er mars 2018.

"Violeur de la Sambre" : trois mois après, le village de Dino Scala se remet difficilement

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

"Violeur de la Sambre" : l'enquête s'accélère

Le violeur présumé de la Sambre, Dino Scala, sur une photo reproduite le 1er mars 2018.

"Violeur de la Sambre" : huit dossiers rouverts en Belgique

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

Violeur de la Sambre : 22 ans de traque

Annick Mattighello, maire de Louvroil (Nord) entre 2001 et février 2018.

"Violeur de la Sambre" : l'ex-maire de Louvroil "sûre que plein de femmes qui se taisent vont avoir le courage de parler"

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

"Violeur de la Sambre" : derrière le profil de "bon père de famille", la "banalité" des prédateurs sexuels en série

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

"Violeur de la Sambre" : derrière le profil de "bon père de famille", la "banalité" des prédateurs sexuels en série

Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018.

Violeur en série : une enquête à grande échelle

L\'entrée du village de Pont-sur-Sambre, près de Maubeuge (Nord), le 1er mars 2018.

Violeur en série : une enquête et des questions

Dino Scala, violeur présumé.

Violeur en série : les victimes attendent des réponses

Michèle, victime présumée du violeur de la Sambre

TÉMOIGNAGE FRANCEINFO. "Tu fermes ta gueule sinon je te tue" : Michèle raconte son agression par le "violeur de la Sambre", en 2002

Des journalistes filment la maison de Dino Scala, le \"violeur de la Sambre\" présumé, le 1er mars 2018.

"Violeur de la Sambre" : les enquêteurs vont réexaminer 70 affaires de viols, d'agressions sexuelles ou de tentatives

Le quartier du violeur présumé à Pont-sur-Sambre (Nord), le 23 février 2018.

Violeur de la Sambre : découvrir l'identité de son agresseur 15 ans après les faits est "un choc traumatique"

Michèle, victime présumée du violeur de la Sambre

TEMOIGNAGE FRANCEINFO. "Tu fermes ta gueule sinon je te tue" : Michèle raconte son agression par le "violeur de la Sambre"

L\'entrée du village de Pont-sur-Sambre, près de Maubeuge (Nord), le 1er mars 2018.

"Violeur de la Sambre" : pourquoi l'enquête a-t-elle été aussi longue ?

Dino Scala, le violeur présumé de la Sambre (Nord).

Violeur en série : les aveux de Dino Scala

L\'entrée de la commune de Pont-sur-Sambre, dans le Nord.

"Un voisin normal" : Pont-sur-Sambre sous le choc de "l'impensable"

Pont-sur-Sambre, le 27 février 2018. 

Ce que l'on sait de l'affaire du "violeur de la Sambre", qui reconnaît avoir fait "une quarantaine" de victimes

Le village de Pont-sur-Sambre (Nord), le 27 février 2018.

Violeur présumé de Pont-sur-Sambre : "Cette personne reconnaît les faits" et estime son nombre de victimes à "une quarantaine"