Procès pour viol au 36, quai des Orfèvres : la plaignante a livré sa version

France 3

La jeune femme canadienne a passé deux heures à la barre mercredi 16 janvier et a livré un témoignage précis et cohérent devant les policiers qu'elle accuse de viol.

Le procès des deux policiers du 36, quai des Orfèvres accusés de viol sur une touriste canadienne a repris mercredi 16 janvier avec le témoignage à la barre de la plaignante. "C'est en larmes et pendant deux heures que la jeune femme a raconté les circonstances de cette soirée au cours de laquelle elle affirme avoir été violée. 'Oui', reconnait-elle, 'j'ai beaucoup bu dans ce bar où j'ai rencontré les policiers et on a même flirté, ils étaient charmants. Mais c'est une fois enfermée dans leur bureau que les choses ont dégénéré'", relate Nathalie Perez, en duplex depuis le palais de justice de Paris.

Au tour des policiers dans quelques jours

"Pendant de longues minutes, elle va raconter en détail les viols qu'elle affirme avoir subi, et comment ils l'ont jetée dehors, ses vêtements dans les bras, jusqu'au moment où on l'a trouvée prostrée, au pied du 36, Quai des Orfèvres. Un récit clair, cohérent, malgré ses sanglots. Derrière elle les policiers sont assis, têtes basses. Ils écoutent le récit. Dans quelques jours ce sont eux qui viendront à la barre pour livrer leur version des faits", conclut la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne