VIDEO. Décès à la maternité d'Orthez : l'anesthésiste reconnaît "un problème avec l'alcool"

OLIVIER MARTIN - FRANCE 3 et FRANCE 3 AQUITAINE

La patiente est morte des suites de son accouchement par césarienne à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques). La médecin a été mise en examen et placée en détention provisoire.

Ses collègues l'ont trouvée "désorganisée", "l'air absent" le soir des faits, le 26 septembre. Six jours après la mort d'une mère des suites de son accouchement par césarienne à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), l'anesthésiste qui s'est occupée d'elle a été mise en examen pour homicide involontaire aggravé et placée en détention provisoire. La médecin a avoué souffrir d'un problème de dépendance à l'alcool.

"Importantes zones d'ombre", dit la défense de la médecin

L'anesthésiste, âgée de 45 ans, "n'était pas dans son état normal au moment de l'intervention" médicale, selon le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller. Durant son audition, l'anesthésiste aurait expliqué être atteinte de dépression et aurait reconnu une dépendance à l'alcool. Le parquet de Pau évoque, lui, un "problème d'alcool pathologique".

Cependant, pour les avocates de l'anesthésiste, "il existe de très importantes zones d'ombre", et la lumière sur sa "part des responsabilités devra être faite parce qu'elle n'est pas seule responsable", déclarent-elles à France 3.

Vous êtes à nouveau en ligne