VIDEO. Sept enseignes de la grande distribution visées en Corse

France 2 - Tahar Camille - Images France 3 Corse

La grande distribution, souvent dénoncée par les nationalistes corses pour sa mainmise sur l'économie insulaire, a été visée par une série d'attentats dans la nuit de dimanche à lundi, à Ajaccio et en Haute-Corse.

FAITS-DIVERS - Une vague d'attentats à l'explosif a secoué la Corse dans la nuit de dimanche à lundi 10 septembre. Des charges de faible puissance placées devant les devantures, les rideaux metalliques ou les portes de supermarchés ont causé des dégâts matériels légers et n'ont pas fait de victime.

L'enseigne Leclerc a été particulièrement touchée puisque cinq de ses magasins ont été visés, à Ajaccio, à Sarrola-Carcopino (dans la périphérie ajaccienne, Corse-du-Sud), à Bastia, à Oletta (à 20 km de l'agglomération bastiaise, Haute-Corse) et à San Giuliano, dans la plaine orientale de l'île. Toujours dans le Sud, l'hypermarché Géant Casino (Ajaccio) et le magasin Décathlon (Sarrola-Carcopino) ont également été pris pour cibles. 

Bien qu'aucune inscription évoquant le FLNC (Front de libération nationale de la Corse) n'ait été retrouvée sur place, la simultanéité et l'étendue géographique de ces actes ont mis les enquêteurs sur la piste d'une "nuit bleue" de la mouvance terroriste.

Vous êtes à nouveau en ligne