VIDEO. Rentrée des classes sous tension dans une petite école du Pas-de-Calais

BARBARA SIX / DOMINIQUE MASSE

Inquiète pour la sécurité des élèves, menacés par des voisins irascibles, l'école de Lisbourg a dû fermer ses portes. La préfecture organise une médiation ce lundi.

C'est un portail cadenassé qu'ont trouvé les parents d'élèves de l'école maternelle et primaire de Lisbourg (Pas-de-Calais), lundi 3 novembre. Les élus municipaux ont en effet décidé d'empêcher l'accès à l'établissement tant que la préfecture n'aurait pas aidé la commune à régler LE problème : des voisins irascibles qui occupent l'ancien logement de fonction de l'école et sèment la terreur chez les enfants, les enseignants et les parents.

Une proposition de relogement

Après de multiples agressions, menaces et gestes de provocation, les habitants ont décidé d'exiger une réaction des autorités. Finalement, lundi matin, accompagnés de gendarmes, les élus locaux ont obtenu une négociation avec cette famille. Comme l'explique La Voix du Nord, la préfecture a proposé une solution de relogement qui pourrait mettre fin aux tensions et permettre aux 70 élèves de retrouver leur école en toute quiétude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne