VIDEO. Policiers caillassés à Stains : "Les enfants auraient pu être touchés par les tirs de projectiles"

Un des policiers visés par un groupe d'individus après avoir sauvé trois enfants d'un incendie témoigne pour France 2. 

Pour ce policier, qui tient à rester anonyme, c'est l'agression de trop. Caillassé avec cinq de ses collègues, samedi 30 décembre à Stains (Seine-Saint-Denis), après avoir secouru trois enfants des flammes, il témoigne pour France 2, mardi 2 janvier. "On peut essayer de comprendre lorsqu'on vient interpeller dans une cité pour démanteler un trafic de drogue. Mais là on fait juste notre boulot", explique-t-il.

Samedi soir, le feu se déclare dans un appartement du troisième étage d'un immeuble de Stains. A l'intéreur, trois enfants de 4, 7 et 11 ans. Leur mère s'est absentée pour faire des courses. Les policiers sont les premiers à intervenir. "Il y avait une maman qui criait que ses enfants étaient enfermés au troisième étage, l'air était vraiment irrespirable, rapporte le policier. On a essayé de casser la porte, on entendait derrière les enfants crier, la porte s'est ouverte, on est entré et on a récupéré les enfants."

"Des cailloux, des canettes et des parfums"

Lorqu'ils quittent l'immeuble avec les enfants, les policiers sont pris pour cible par certains habitants. "On s'est fait caillasser par une bande de jeunes. On a pris divers projectiles, des cailloux, des canettes et des parfums. Les enfants auraient pu être touchés par les tirs de projectiles", poursuit le policier. Ces tirs n'ont fait aucun blessé. Mais les policiers ont tous été pris en charge pour des problèmes respiratoires liés à la fumée. Ils ont repris le travail, choqués. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie serait d'origne criminelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne