VIDEO. "13h15". Le combat de l'association L214 contre la maltraitance des animaux

L’association L214 s’est fait connaître du grand public en publiant sur internet des vidéos tournées clandestinement dans des abattoirs. Elle a ainsi pu mettre au jour la cruelle réalité sur les derniers instants des animaux destinés à la consommation humaine… Extrait du magazine "13h15".

Sébastien et sa femme Brigitte sont des militants de l’association L214 qui publie régulièrement des vidéos tournées clandestinement à l’intérieur de dizaines d’élevages et d’abattoirs français. Elle tire son nom d’un article de loi qui stipule que tout animal est un être sensible.

En 2015, l’association créée il y a huit ans a récolté un million d’euros de dons de citoyens révoltés par les images captées avec l’aide de salariés ou de militants infiltrés. Ces vidéos donnent notamment à voir des employés maltraitant les animaux ou des étourdissements ratés de bêtes qui reprennent conscience avant d’être abattues.

"Le mensonge autour de la mise à mort des animaux"

"On montre clairement avec ces images que rien n’est sous contrôle, et tout le mensonge autour de la mise à mort des animaux. Non, cela ne se passe tranquillement. Les animaux n’arrivent pas en file indienne pour se faire tuer calmement…" explique Brigitte.

"On utilise le verbe 'étourdir' qui est un mot doux, au lieu de dire qu’on leur envoie des décharges électriques, précise-t-elle, qu’on leur explose le crâne ou qu'on les gaze. Tous ces mots ne sont pas employés. On essaye de nous faire croire que tout se passe le mieux possible dans le meilleur des mondes, que tout est mis en œuvre pour que cela se passe bien pour les animaux. Ce n’est pas vrai !"

Vous êtes à nouveau en ligne