Un troisième mort retrouvé dans les décombres de l'immeuble effondré à Reims

(Gilles Halais Radio France)

Le corps d'une femme a été retrouvé dans les décombres en fin de journée. Le bilan définitif de l'effondrement d'un immeuble à Reims est de trois morts et quatorze blessés. Les recherches sont désormais terminées. Selon la préfecture, l'explosion pourrait être due à une "fuite de gaz". L'immeuble concerné est situé dans le quartier Wilson dans le sud de la ville.

Un immeuble de quatre étages s'est effondré ce dimanche matin à Reims. Les recherches sont terminées et le bilan définitf fait état de trois morts et quartorze blessés, parmi lesquels des enfants dont l'âge n'a pas été donné.

Par ailleurs, une quinzaine de personnes "traumatisées mais pas blessées " ont également été conduites dans une école voisine et sont prises en charge par la Croix-Rouge.

80 secouristes sur place

L'effondrement s'est produit à l'extrémité d'une barre HLM d'environ 50 mètres de long. Un pan de l'immeuble comportant une dizaine d'appartements s'est totalement écroulé sur lui-même. 

Un périmètre de sécurité a été mis en place par les forces de l'ordre.

Les pompiers ont annoncé avoir envoyé 80 secouristes sur place. Les recherches se poursuivent sous les décombres de l'immeuble de quatre étages. 

"On est motivés par l'objectif d'aller rechercher les gens, d'aller les sortir de ces situations difficiles ", confie l'un d'eux.

Cause probable : une explosion de gaz

Selon la préfecture, la cause "probable" de cet effondrement est une explosion provoquée par le gaz.

D'après le député UMP de Reims, Arnaud Robinet, : "Le bruit de l'effondrement a été entendu par une grande partie de la ville"

La réaction de François Hollande

Dans un communiqué, le président de la République a qualifié l'effondrement de l'immeuble de "terrible drame " et a déclaré que tous les moyens étaient mobilisés "pour porter secours et sécuriser les lieux. "

Un précédent en avril

Le 4 avril 2013, une explosion dûe au gaz avait dévasté un immeuble à Witry-lès-Reims (Marne) à quelques kilomètres de Reims et fait quatre victimes .

Vous êtes à nouveau en ligne