Un mandat d'arrêt lancé contre le père prêt à aller combattre en Syrie avec sa fille

Capture d\'écran des images de la conférence de presse de Meriem, le 22 décembre 2013, qui demande de l\'aide pour empêcher son ex-compagnon d\'emmener leur fille en Syrie.
Capture d'écran des images de la conférence de presse de Meriem, le 22 décembre 2013, qui demande de l'aide pour empêcher son ex-compagnon d'emmener leur fille en Syrie. ( FRANCETV INFO )

Son ex-compagne avait lancé un appel à l'aide, samedi dans l'Ain, pour éviter qu'il ne puisse rejoindre le jihad avec sa fille, âgée de 20 mois.

Il compte rejoindre le jihad islamiste en Syrie avec sa fillette, Assia, âgée de 20 mois. Un mandat d'arrêt international a été émis, mardi 24 décembre, à l'encontre du père soupçonné d'avoir enlevé sa fille, dans l'Ain, alors qu'il en avait la garde.

Selon la mère de la fillette, son mari, dont elle est séparée depuis juillet 2012, n'avait pas ramené leur enfant, le 14 octobre, après avoir passé la journée avec elle, comme chaque lundi. Le père avait profité de la garde de sa fille pour partir en Turquie, d'où il comptait passer la frontière pour aller combattre aux côtés des brigades islamistes Al-Nosra.

La femme de 25 ans avait aussitôt déposé une plainte, aboutissant, le 2 décembre dernier, à l'ouverture d'une information judiciaire au parquet de Bourg-en-Bresse pour "soustraction d'enfant par ascendant pendant plus de cinq jours", et "obtention frauduleuse de document administratif". Elle avait ensuite lancé, samedi 21 décembre dernier, un cri d'alarme devant les médias, après avoir écrit au président de la République.