Un incendie dans un bâtiment de recherche sur le campus à Gières près de Grenoble, la piste criminelle privilégiée

La commune de Gières en Isère. 
La commune de Gières en Isère.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Une porte du batiment a été fracturée selon le parquet de Grenoble. 

Un incendie s'est déclaré entre 3 heures et 4 heures du matin dimanche 23 février dans un bâtiment de deux étages sur le campus universitaires à Gières, à côté de Grenoble, a appris franceinfo auprès du procureur de la République Eric Vaillant.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie est a priori "d'origine criminelle puisque qu'une porte du bâtiment semble avoir été fracturée et que plusieurs départs de feux ont été constatés", précise le procureur à franceinfo. Cet acte n'a pas été revendiqué.

Le parquet national antiterroriste avisé

Le parquet de Grenoble explique avoir informé "le parquet national antiterroriste pour analyse de la situation et lui permettre de se saisir des faits s’il le juge nécessaire".

Ce bâtiment de deux étages abrite un laboratoire et des salles de classe. Il s’agit d’un laboratoire associant l’université Grenoble Alpes, le CNRS et l’INPG. Des recherches de pointe en mécanique des solides y sont menées.

Le parquet a co-saisi l’antenne de Grenoble de la police judiciaire et la sûreté départementale de l'Isère.

Vous êtes à nouveau en ligne