Un important vol d'explosifs dans une caserne militaire

FRANCE 2

Quelque 150 détonateurs, grenades et pains de plastic ont été dérobés à Miramas (Bouches-du-Rhône). Le ministère de la Défense s'inquiète.

Alors que l'alerte attentat est à son seuil maximal en France, un inquiétant vol a été commis dans la caserne de Miramas (Bouches-du-Rhône). Environ 150 détonateurs, grenades et pains de plastic ont été dérobés dans ce site majeur de l'armée française, sans doute dans la nuit de dimanche à lundi. C'est hier après-midi, lundi 6 juillet, que l'alerte a été donnée.

Les malfaiteurs ont découpé deux grillages pour pénétrer dans l'enceinte et en repartir avec leur impressionnant butin. Pour l'heure, l'état-major des armées ne fait pas de commentaires.

Aucune piste écartée

S'agit-il de terrorisme ou d'un acte perpétré par le grand banditisme ? Aucune piste n'est écartée. On ignore également si les voleurs ont bénéficié de complicité ou s'ils ont profité d'un défaut de surveillance.

"Le ministère de la Défense vient d'annoncer l'ouverture d'une enquête de commandement et d'une évaluation de la sécurité des sites militaires", conclut Ambroise Bouleis, journaliste de France 2 sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne