Le groupe Etat islamique revendique l'attaque au couteau perpétrée dans le centre de Paris

Une attaque au couteau a été perpétrée près de la place de l\'Opéra à Paris, dans la soirée du 12 mai 2018.
Une attaque au couteau a été perpétrée près de la place de l'Opéra à Paris, dans la soirée du 12 mai 2018. (NICOLAS JOUBERT / AFP)

Les circonstances de cette attaque survenue dans le centre de la capitale sont encore floues. 

Un homme a attaqué des passants au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris, samedi 12 mai, ont appris France 2 et France 3 de sources policières. Selon le procureur de Paris, François Molins, l'assaillant a crié "Allah Akbar" en perpétrant son attaque. Selon un bilan communiqué par la préfecture de police de Paris peu avant 22h30, l'un des passants agressés a trouvé la mort, tandis que deux ont été blessées grièvement et deux autres plus légèrement. L'auteur de l'attaque, lui, a été abattu par la police. Dans la soirée, le groupe Etat islamique a revendiqué cette attaque, via son agence de propagande.

>> Ce direct est terminé. Suivez ici la situation au lendemain de l'attentat

 Une agression en plein cœur de Paris. Cette attaque est survenue peu avant 21 heures rue Monsigny, située entre la place de l'Opéra et la place de la Bourse, dans un quartier très fréquenté le samedi soir. 

Gérard Collomb salue "le sang froid" des forces de police. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a "salué" via son compte Twitter "le sang froid et la réactivité des forces de police qui ont neutralisé l'assaillant". "Mes premières pensées vont aux victimes de cet acte odieux", a-t-il ajouté.

Un homme seul. Selon les premières informations communiquées, l'agresseur a agi seul et aurait attaqué des passants au hasard. Le procureur de Paris, François Molins, s'est rendu sur place, et a annoncé en fin de soirée que la section antiterroriste du parquet de Paris était saisie.

Vous êtes à nouveau en ligne