Un corbillard flashé à 159 km/h... pour éviter les embouteillages

(© dziewul / Fotolia)

Ce mardi matin, les gendarmes ont eu la surprise de flasher un corbillard à 159 km/h sur l’autoroute. Le salarié d’une entreprise de pompes funèbres marseillaise devait livrer un cercueil et son occupant. Il souhaitait arriver à Paris avant l’heure de pointe pour éviter les ralentissements.

Les corbillards aussi peuvent "rouler à tombeau ouvert". Ce mardi matin, vers 10 heures les gendarmes du peloton autoroutier de Malataverne, dans la Drôme, opèrent des contrôles de vitesse à hauteur de l'aire de repos du Tricastin quand le radar signale 159 km/h ! Au volant du Renault Trafic corbillard, un jeune conducteur de 25 ans reconnaît immédiatement les faits. Il arrive de Marseille et doit acheminer le cercueil en région parisienne avant le soir 18 heures. L'inhumation doit avoir lieu demain mercredi, mais comme il ne veut pas arriver aux heures de pointe vers Paris, il a décidé d'appuyer sur le champignon.

Le cercueil livré dans les temps

Pour la notification du PV, les gendarmes ont retenu une vitesse de 151km/heure, à un endroit, où elle est limitée à 130. Circonstance aggravante, ce jeune roulait avec un permis probatoire après avoir perdu les 12 points de son précédent permis de conduire. Il n'aurait pas dû dépasser le 110km/h.

Le permis du chauffard des pompes funèbres a donc été suspendu sur le champ et, les forces de l'ordre ont du même coup enterré les rêves de vitesse du jeune homme. Pour que le cercueil arrive à bon port ce mardi soir, le conducteur en excès de vitesse a dû appeler son entreprise de pompes funèbres à Marseille qui a fait venir un autre conducteur. A charge pour lui de rallier la capitale dans les limites de vitesse autorisées.