Un colonel des sapeurs-pompiers, soupçonné d'avoir organisé un réseau de faux diplômes, mis en examen

Extrait du reportage d\'Envoyé Spécial du 31 mars 2016.
Extrait du reportage d'Envoyé Spécial du 31 mars 2016. (CAPTURE D'ÉCRAN / FRANCE 2)

Un pompier gradé du Val-d'Oise a été mis en examen. Il est poursuivi pour complicité d'aide au séjour irrégulier en bande organisée et corruption passive. 

Un colonel des sapeurs-pompiers, en poste pendant plus de 30 ans au sein du service départemental d'incendie et de secours du Val-d'Oise, a été mis en examen par un juge d'instruction de Bobigny, s'est fait confirmer franceinfo vendredi 3 novembre. Ce gradé est poursuivi pour complicité d'aide au séjour irrégulier en bande organisée et corruption passive.

Un reportage d'Envoyé spécial révèle les pratiques

Il est soupçonné d'avoir été au cœur d'un vaste réseau : en échange d'une rémunération évaluée entre 10 000 et 20 000 euros par mois, il aurait validé des dizaines de diplômes frauduleux d'agent de service de sécurité incendie et d'assistance à personne, accompagnés d'une promesse fictive d'embauche dans une société privée, facilitant ensuite l'obtention de titres de séjour pour des étrangers sans papier.

C'est un reportage de l'émission Envoyé spécial sur France 2, diffusé en mars 2016 et tourné en caméra cachée, qui avait mis en lumière ces pratiques au sein d'une caserne située à Marines, dans le Val-d'Oise. Plusieurs autres suspects ont également été mis en examen dans le courant du mois d'octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne