Un bébé secoué meurt à Pau, son père poursuivi

L\'enfant est mort dans la nuit du 6 au 7 novembre 2013 au centre hospitalier de Pau (Pyrénées-Atlantiques).
L'enfant est mort dans la nuit du 6 au 7 novembre 2013 au centre hospitalier de Pau (Pyrénées-Atlantiques). (MAXPPP)

Le père de l'enfant est mis en examen pour "violences sur mineur ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Un nourrisson, qui présentait les symptômes d'un bébé secoué et avait été hospitalisé fin octobre, est mort à l'hôpital de Pau (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris vendredi 8 novembre auprès du parquet. Son père est désormais poursuivi pour "violences sur mineur ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Hospitalisé le 30 octobre dans un état préoccupant, l'enfant, âgé de deux mois et demi, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi, a poursuivi le parquet, confirmant une information de La République des Pyrénées. Le site du quotidien régional indique que le père, âgé d'environ 25 ans, aurait perdu patience face aux pleurs de l'enfant et l'aurait secoué.

Initialement mis en examen pour "violences sur mineur ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente", le jeune homme est à présent poursuivi pour "violences sur mineur ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Une nouvelle qualification qui rend le suspect passible de 20 ans de réclusion criminelle.

 

Vous êtes à nouveau en ligne