Un an de prison ferme pour un ex-vice-président socialiste de Basse-Normandie

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Jugé pour avoir détourné
de l'argent, essentiellement via ses activités d'avocat, Philippe Bonneau a été
condamné à 3 ans de prison, dont un ferme, en correctionnelle à Caen.

 Conseiller régional de
2004 à 2011, l'ex-élu doit également
payer plus de 39.900 euros en tout à une dizaine de victimes parties civiles,
dont 27.400  euros environ au Crédit
Mutuel de Normandie, banque dont il était l'avocat aux Prud'hommes. Il doit
aussi verser 4.200 euros environ à JEM 2014,  groupement d'intérêt public qui organise les
Jeux équestres mondiaux en Basse-Normandie en 2014.

 Lors de l'audience, le prévenu avait expliqué s'être retrouvé en difficulté
financière alors qu'il s'investissait beaucoup dans ses activités "exaltantes "  d'élu à la région et que ses revenus officiels d'avocat diminuaient.
   

Vous êtes à nouveau en ligne