VIDEO. Tuerie du musée juif : Mehdi Nemmouche s'oppose à son extradition en Belgique

IMAGE AMATEUR / FRANCE 3

L'auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles est transféré mercredi devant la cour d'appel de Versailles (Yvelines).

Mehdi Nemmouche, auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles, est resté muet lors sa garde à vue, jusqu'à ce mercredi 4 juin, devant la cour d'appel de Versailles (Yvelines), pour s'opposer à son extradition en Belgique. Une image amateur montre Mehdi Nemmouche entre les mains de la police.

"On s'oppose à ce que mon client soit remis aux autorités belges," a déclaré à la presse son avocat, Apolin Pepiezep, à Versailles, où le mandat d'arrêt européen émis par Bruxelles a été notifié à son client. L'avocat a aussi fait valoir que certains des faits reprochés au suspect, comme le port et le transport illégal d'armes, sont présumés avoir été commis en France, puisque Mehdi Nemmouche a été arrêté à Marseille vendredi.

La demande d'extradition examinée jeudi

La chambre de l'instruction doit examiner, jeudi, la demande de la Belgique et sa décision sera rendue dans la foulée. Apolin Pepiezep n'a pas exclu un pourvoi en cassation. La haute juridiction aurait alors quarante jours pour statuer.

Mehdi Nemmouche, 29 ans, est soupçonné d'avoir tué le 24 mai trois personnes, un couple d'Israéliens et une retraitée française, et d'avoir laissé dans un état désespéré une quatrième victime, un jeune employé belge, en ouvrant le feu au Musée juif de Bruxelles.

Vous êtes à nouveau en ligne