Terrorisme : deux ex-otages face à leur geôlier

Au procès de Medhi Nemmouche, les deux journalistes français Nicolas Hénin et Didier François ont reconnu celui qui était leur tortionnaire alors qu’ils étaient otages en Syrie.

En Syrie, ils ont vécu l’enfer avec lui. Et pour eux aujourd’hui, aucun doute, Mehdi Nemmouche était bien l’un de leurs geôliers aux côtés de deux autres journalistes français jusqu’à leur libération en avril 2014. Devant la justice belge, pour le procès de la tuerie du musée juif de Bruxelles, ils sont venus témoigner de leur violence : tortures, coups de matraque et violences psychologiques.

Attentat prémédité ?

"C’est un homme à la fois sadique, rempli de haine, contre les Juifs, mais aussi les chiites. Un homme aussi très joueur qui prenait un malin plaisir à jouer avec nous. Aussi un homme narcissique", a déclaré Nicolas Hénin, ancien otage à la sortie du tribunal. "Ce garçon avait prémédité son crime antisémite parce que tout ce qu’il nous avait fait en amont pendant la détention montrait sa détermination", a déclaré quant à lui Didier François, l’autre ex-otage français. La défense de Nemmouche dénonce ces témoignages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne