Procès Nemmouche : le témoignage glaçant de l'ex-otage Nicolas Hénin

FRANCE 2

Deux journalistes français témoignaient ce jeudi 7 février au procès de Mehdi Nemmouche, accusé de la tuerie du musée juif de Bruxelles. Les deux ex-otages ont reconnu leur ancien geôlier, en Syrie.

Le 20 avril 2014, quatre journalistes français sont libérés des griffes de l'État islamique, parmi eux se trouve Nicolas Hénin. Quelques mois plus tard, deux d'entre eux reconnaissent l'un de leurs geôliers, le suspect arrêté pour l'attentat du musée juif de Bruxelles en 2014, Mehdi Nemmouche. Au procès de l'accusé, Nicolas Hénin et Didier François se retrouvent en face à face avec leur geôlier.

"Des moments de grandes violences"

"Je suis à 100 % sûr que Mehdi Nemmouche était mon geôlier", assure Nicolas Hénin, qui raconte à France 2 son calvaire. "Avec nous, il alternait des moments de grandes violences, mais sans l'assumer, toujours en nous bandant les yeux. Parfois, juste des petites brimades stupides ou nous affamer", témoigne le journaliste. "Il avait très régulièrement des propos antisémites, il exprimait une grande admiration pour Mohamed Merah", se souvient Nicolas Hénin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne