Attentat du musée juif : Mehdi Nemmouche jugé à Bruxelles

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le procès de la tuerie du musée juif en mai 2014 s'est ouvert jeudi 10 janvier. Mehdi Nemmouche, 23 ans, est accusé d'avoir assassiné quatre personnes. Parce qu'elles étaient ou parce qu'il les croyait juives.

C'est le début d'un procès fleuve. Le premier d'un djihadiste poursuivi pour un attentat commis en Europe avec une Kalachnikov et un revolver. Dans le box des accusés : Mehdi Nemmouche, l'air serein et très attentif, nie être le tueur. Les six semaines d'audience devront apporter une réponse aux proches et aux familles des victimes.

Quatre morts et une immense émotion à Bruxelles

Le 24 mai 2014, un homme seul pénètre dans le musée juif de Bruxelles (Belgique), un revolver à la main, et tire sur un couple de touristes israéliens dans le hall, puis sort une Kalachnikov pour abattre une bénévole française et un jeune salarié du musée. Bilan : 4 morts et une immense émotion à Bruxelles.

Six jours plus tard, Mehdi Nemmouche est interpellé dans un bus lors d'un contrôle douanier à Marseille (Bouches-du-Rhône). Dans son sac, des armes semblables à celles utilisées à Bruxelles, des munitions et la même casquette que le tueur. Mehdi Nemmouche est bien connu des services de polices : vol aggravé, braquage. Il purge 5 ans de prison en France où il se radicalise. À sa sortie en 2012 il est fiché S, mais parvient à rejoindre la Syrie, où il aurait été le geôlier d'otages français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne