Attentats du Caire : des liens avec le 13 novembre

FRANCE 3

7 ans après l'attentat au Caire qui a coûté la vie à sa fille Cécile, la famille Vannier attend toujours des réponses sur les circonstances de cette attaque terroriste. Un drame intimement lié aux attentats du 13 novembre à Paris.

22 février 2009. Une bombe explose près de la Mosquée Al-Hussein au Caire. L'attentat perpétré par un groupe islamiste égyptien tue Cécile Vannier, 17 ans, et blesse 24 personnes, dont 17 lycéens français. Plusieurs acteurs directs et indirects des attentats de Paris sont impliqués dans cette attaque kamikaze. Sept ans après, sa famille ne cache pas son dépit : "On a toujours été en colère mais on est encore plus en colère justement. Parce que c'est vrai que s'ils avaient fait leur travail, il n'y aurait peut-être pas eu 130 morts", affirme Jean-Luc Vannier au micro de France 3.

Des liens avec le 13 novembre

Farouk Ben Abbes, impliqué dans l'attaque du Caire et interrogé par les enquêteurs, avait un projet d'attaque de la salle du Bataclan dès 2009. Interrogé aussi, Fabien Clain. On entend sa voix sur la revendication audio des attaques du 13 novembre perpétrées par Daech. Autre personne entendue dans ce dossier, Ahmed Dahmani. Son frère est tout simplement un ami de Salah Abdeslam, toujours recherché par les polices européennes.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne