Tourcoing : la ville en proie à des violences urbaines depuis lundi

(C'est dans ce quartier de Tourcoing, La Bourgogne, que des violences ont éclaté © MAXPPP)

Voitures incendiées, vitres cassés et violences contre les forces de l’ordre. Depuis trois nuits, des incidents ont éclaté à Tourcoing dans le quartier Bourgogne, suite la mort dimanche d’un jeune homme. 20 personnes ont été interpellées.

Depuis trois nuits, des incidents éclatent à Tourcoing dans le quartier Bourgogne, suite au décès dimanche d’un jeune homme dans un accident de voiture. Pierre-Elliott, 19 ans, se trouvait dans un véhicule qui a percuté un arbre en fuyant un contrôle routier. Deux autres passagers sont gravement blessés. Mais dans la nuit de mercredi à jeudi, la violence est montée d’un cran et s’est étendue à plusieurs zones de la ville.

Une ville sous-tension

Les violences ont débuté vers 22 heures mercredi. Une centaine de personnes s’en sont pris aux les forces de l’ordre, en jetant des projectiles. Selon les pompiers, il n’y a eu aucun blessé mais 16 voitures et 14 poubelles ont été incendiées pour attirer les policiers dans une embuscade. Sur place, le dispositif déployé était important, selon les informations de France Bleu Nord. Une centaine de policiers, un peloton de CRS, un véhicule anti-émeute et un hélicoptère étaient mobilisés.

Au total, selon l’adjoint du procureur de Lille Bruno Dieudonné, 20 personnes, dont sept mineurs, ont été placées en garde à vue pour "violences sur policiers, jets de projectiles […] ou attroupement " . Il précise qu’"il y avait eu très peu de gardes à vue sur les premières nuits, les policiers avaient porté leur action sur le maintien de l'ordre" .

Jeudi au matin, le calme est revenu mais dans l'après-midi la tension était à nouveau palpable. Une voiture a été incendié vers 15 heures, nécessitant l'intervention des pompiers protégés par les forces de l'ordre car des projetectiles étaient jetés sur le convoi.

Des hommages et une enquête ouverte sur l’accident de Pierre-Elliott

Mercredi, une marche en la mémoire de Pierre-Elliot, a réuni une centaine de personnes. Un rassemblement dans le calme, avant l'inhumation du jeune homme ce jeudi.  Dans le même temps, une enquête administrative a été ouverte pour faire la lumière sur les conditions de la mort du jeune homme dimanche soir. Le maire Les Républicains de Tourcoing, Gérald Darmanin, l’a confirmé sur son compte Twitter.  

 

Vous êtes à nouveau en ligne