Tirs de kalachnikov à Marseille : deux hommes interpellés à Saint-Denis, en région parisienne

La police à la cité de la Castellane à Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi 9 février 2015.
La police à la cité de la Castellane à Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi 9 février 2015. (CITIZENSIDE / GERARD BOTTINO / AFP)

Ces arrestations, qui ont eu lieu dimanche en Seine-Saint-Denis, sont en lien avec les tirs qui avaient visé des policiers dans le quartier de la Castellane, lundi dernier, annonce la police.

Deux personnes ont été interpellées, dimanche 15 février, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dans le cadre de l'enquête sur les tirs de kalachnikov intervenus lundi dernier à la cité de la Castellane, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Les deux hommes doivent être transférés lundi après-midi dans la cité phocéenne.

Les tirs à la Castellane étaient intervenus quelques heures avant une visite du Premier ministre Manuel Valls. Vers 9h30, plusieurs personnes, cagoulées, avaient tiré en l'air à la kalachnikov au bas de l'une des tours de cet ensemble dégradé d'environ 7 000 habitants, sans faire de blessés. Les rafales de kalachnikov avaient entraîné une vaste opération policière.

Les policiers avaient retrouvé sept Kalachnikov et plusieurs kilos de cannabis dans un appartement, dont les quatre occupants avaient été placés en garde à vue avant d'être relâchés sans que des charges ne soient retenues contre eux. A proximité de ce logement, les policiers avaient également découvert "une BMW faussement immatriculée", dans laquelle se trouvaient "deux fusils à pompe, 400 cartouches de gros calibre et un gilet pare-balles", selon une source policière.

 

Vous êtes à nouveau en ligne