VIDEO. Pas de lien, selon Valls, entre les agressions de La Défense et de Londres

France 2

Le ministre de l'Intérieur a évoqué "des éléments" de comparaison entre les agressions de soldats survenus samedi près de Paris et mercredi en banlieue de la capitale britannique.

Un militaire a été blessé au cou par une arme blanche, samedi 25 mai, à La Défense, près de Paris. Le soldat de 23 ans, était en mission dans le cadre du plan Vigipirate. Il a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. Son agresseur, lui, a pris la fuite. Cette agression est survenue trois jours après le meurtre d'un militaire britannique par un homme lançant des slogans islamiques, à Londres.

"Il y a des éléments - la violence soudaine de l'attaque - qui pourraient laisser penser que cela pourrait avoir une forme de comparaison avec ce qui s'est passé à Londres", a reconnu prudemment Manuel Valls. "Soyons prudents", a néanmoins ajouté le ministre de l'Intérieur, invité du JT de 20 heures de France 2, samedi soir. Le ministre et son homologue de la Défense, Jean-Yves Le Drian, ont condamné cette agression.

Vous êtes à nouveau en ligne