VIDEO. Le gouvernement veut revoir le rythme de réduction des effectifs militaires

FRANCE 2

Suite aux attentats, 10 000 hommes ont été mobilisés pour protéger les points sensibles du territoire français. Une mesure exceptionnelle qui oblige le gouvernement à revoir les structurations prévues au sein de l'armée.

Mercredi face à François Hollande, plus de 2 000 marins ont entonné la Marseillaise, lors de la cérémonie de voeux aux armées à bord du porte-avion Charles-de-Gaulle, fleuron de la flotte française. "La situation exceptionnelle que nous connaissons doit conduire à revenir sur le rythme de réduction des effectifs qui avait été programmé pour les trois prochaines années, dans le cadre de la loi de programmation militaire", a déclaré le président lors de son discours.

Propositions après le Conseil de Défense, mercredi 

La loi prévoit pour l'instant la suppression de presque 34 000 postes d'ici à 2019. L'adaptation des effectifs concernerait donc les années à venir. Les précisions ne sont pas encore connues, des propositions sont attendues mercredi prochain à l'issue du Conseil de Défense. François Hollande tient à sanctuariser le budget de l'armée, qui atteint actuellement les 31,4 milliards d'euros par an. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne