VIDEO. Attaques terroristes : deux jours après les interpellations de vendredi le point sur l'enquête

France 2

Après le vaste coup de filet qui a permis d'interpeller une douzaine de personnes, France 2 fait le point sur les avancées de l'enquête.

Vendredi 16 janvier avant l'aube, la police interpelle douze personnes dans plusieurs villes de région parisienne. Placées en garde à vue dans la journée, elles ne sont  plus que neuf à être toujours entendues par la police ce dimanche 18 janvier. "Trois femmes qui étaient en garde à vue ont été relâchées ce matin sans que l'on sache pour l'instant si la police les a totalement mises hors de cause", précise Hugo Clément, en direct du quai des Orfèvres. Neuf suspects sont donc toujours en garde à vue, huit hommes et une femme au 36, quai des Orfèvres, mais aussi dans les locaux de la DGSI. "Leur garde à vue a d'ailleurs été prolongée ce matin pour 48 heures et elle pourrait durer au moins jusqu'à mardi", commente le journaliste.
 
Pas de liens connus avec le terrorisme
 
Ces personnes seraient toutes des proches d'Amédy Coulibaly, connues pour des braquages, mais pas pour des liens avec les milieux jihadistes. "On leur reproche d'avoir aidé Amédy Coulibaly d'une manière ou d'une autre. L'ADN et les empreintes digitales de certains d'entre eux ont été retrouvés sur des armes, et dans les véhicules utilisés par les terroristes pour commettre ces attentats", conclut Hugo Clément.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne