VIDEO. Après les attentats de Paris, la police ne néglige aucune piste

France 2

Dans le contexte post-attentats de Paris, la police suit aussi les profils qui mélangent terrorisme et banditisme. Audrey Goutard, grand reporter, fait le point sur le plateau de France 2.

Cinq Russes d'origine tchétchène ont été interpellés dans la nuit de lundi 19 à mardi 20 janvier, à Béziers et près de Montpellier. Si dans un premier temps, la justice avait évoqué un projet d'attentat, le procureur est revenu sur ces informations et a évoqué le grand banditisme.

Les policiers savent en effet que banditisme et terrorisme se mélangent facilement. Cela était le cas pour Amedy Coulibaly et les frères Kouachi.

1 500 hommes de la DGSI mobilisés

"Les policiers ne veulent rien laisser passer", insiste Audrey Goutard, grand reporter de France 2. "La DGSI, le service antiterroriste, a mobilisé 1 500 hommes, la moitié de ses effectifs, pour se consacrer à une cinquantaine de profils mi-bandits, mi-terroristes."

"Dans les prochaines semaines, on peut s'attendre à d'autres interpellations, exactement du même type", assure-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne