Un chercheur veut aider les jeunes jihadistes belges et leur famille

FRANCE 3

Checheur belgo-palestinien, Montasser Alde’emeh, a vécu aux côtés de jeunes jihadistes en Syrie.

Il n'a pas hésité à prendre des risques pour sa thèse. Un universitaire belge, Montasser Alde’emeh, a vécu plusieurs jours avec de jeunes jihadistes belges en Syrie. Aujourd'hui, il revient sur cette immersion dans un livre "Pourquoi nous sommes tous des djihadistes ?".

"Je ne sais pas comment il est mort"

Mais ce n'est pas tout. Le chercheur a également mis en place un centre de dialogue, ouvert aux Belges convertis et aux familles ayant perdu leur enfant. Parmi eux, Saliha, mère de famille tunisienne. "Je ne sais pas comment il est mort. Personne n'a voulu me le dire. On a juste était informé de son décès", déplore-t-elle au micro de France 3. "Mon fils est parti, car il avait du mal à s'identifier dans la société belge", explique un peu plus loin Géraldine, également mère de famille.

Au total, plus de 400 jeunes belges combattraient actuellement en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne