Un attentat déjoué dans la région d'Orléans

FRANCE 3

Un projet d'attaque contre des "représentants de la force publique" a été déjoué la semaine dernière par la DGSI, a annoncé Bernard Cazeneuve ce 22 décembre.

Ils visaient une caserne de l'armée de terre, une gendarmerie et le commissariat central d'Orléans. Deux Français ont été interpellés et mis en examen samedi dernier, a annoncé ce 22 décembre le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve depuis Toulouse. Âgés de 24 et 25 ans, les deux hommes avaient des contacts avec la Syrie.

10 projets contrecarrés

C'est le dixième projet d'attentat déjoué sur le sol français depuis deux ans, et la troisième fois que les forces de l'ordre sont visées. En juillet dernier, trois hommes avaient été arrêtés, ils prévoyaient d'enlever un gradé sur le site militaire de Cap Béart pour le décapiter. En octobre, un jeune homme surveillé pour sa radicalisation a été interpellé alors qu'il cherchait à se procurer des armes pour attaquer la base navale de la marine nationale de Toulon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne