Saint-Etienne-du-Rouvray : une ville choquée

France 2

Une semaine après l'assassinat du père Jacques Hamel en pleine messe, l'émotion est toujours aussi forte dans la ville.

Il se signe devant la demeure du prêtre, ce professeur de musique fervent catholique connaissait bien Jacques Hamel. Ce matin, comme d'autres il s'est ensuite incliné devant la dépouille du curé assassiné. Huit jours après la prise d'otages mortelle, la petite ville de Saint-Etienne-du-Rouvray est toujours sous le choc, le curé était une figure familière et sympathique.

Une pensée pour le curé de la paroisse

Malgré la pluie, jeunes et moins jeunes viennent se recueillir devant l'église où s'est produit le drame, mais la violence de l'agression est encore très présente. Le patron du bar-tabac n'ira pas aux obsèques du prêtre, mais il aura une pensée pendant la cérémonie. Sa crainte : que ce drame reste à jamais gravé dans les esprits. D'autres ont choisi d'écrire un simple mot sur le registre de condoléances. Chacun à leur manière et, quelles que soient leurs convictions, les habitants de Saint-Etienne-du-Rouvray auront ce 2 août après-midi, une pensée pour le curé de la paroisse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne