Saint-Etienne-du-Rouvray : le point sur l'enquête

France 3

L'enquête avance notamment sur les éventuelles complicités dont ont pu bénéficier les deux terroristes, dimanche 31 juillet un homme a été placé en détention provisoire.

C'est dans ce quartier résidentiel de la banlieue de Nancy que vivait le dénommé Farid, un français âgé de 30 ans, inconnu des services de renseignements et de police. Il est le cousin germain d'Abdel Malik Petitjean, il avait hébergé le terroriste début juillet, trois semaines avant l'attentat. Jeudi 28 juillet, il s'est présenté spontanément dans un commissariat de Rouen affirmant qu'il avait des révélations à faire sur son cousin.

Deux suspects écroués

Au fur et à mesure des interrogatoires il est apparu qu'il n'ignorait rien des projets meurtriers de son cousin. Farid K. est alors transféré à Paris et entendu par un juge antiterroriste. Dimanche 31 juillet, le parquet de Paris a confirmé son implication dans un communiqué. Dimanche soir, Farid K. a été placé en détention provisoire, c'est le deuxième suspect écroué dans cette affaire. Les enquêteurs ont établi avec certitude que les deux terroristes ne se connaissaient pas. Ils avaient pris contact via les réseaux sociaux seulement quatre jours avant l'assassinat du père Jacques Hamel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne