Saint-Étienne-du-Rouvray : la mémoire du père Jacques Hamel perdure

FRANCE 2

Un an après l'attentat qui a coûté la vie au père Jacques Hamel, à l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), les habitants veulent lui rendre hommage à leur manière.

Il était maire de Saint-Étienne-du-Rouvray au moment de l'attentat. Hubert Wulfranc, désormais député, est de retour dans sa ville pour préparer les commémorations aux côtés de ses administrés, mais aussi pour accompagner la famille du prêtre assassiné, dont la sœur et la cousine sont arrivées quelques jours plus tôt. Pour l'ancien maire, Jacques Hamel sera à tout jamais indissociable de l'histoire de la ville. Eux aussi garderont toujours en mémoire le souvenir de leur prêtre : ils étaient dans l'église au moment de l'attentat. Comme eux, les habitants de la ville sont encore traumatisés par la violence de l'attaque. Pour beaucoup, le père Jacques Hamel était leur prêtre : baptêmes, mariages, communions. Il était là à chaque étape de leur vie.

Dialogue interreligieux

Quelques heures après l'attentat, les croyants musulmans s'étaient mobilisés pour soutenir les catholiques et dénoncer l'attaque. Un an plus tard, les responsables des deux communautés continuent d'entretenir le dialogue et les initiatives communes. Cet été, le centre aéré de la paroisse accueille des enfants de toute confession, soucieux de conserver ce vivre ensemble, surtout depuis l'attentat. Demain, une stèle gravée de la Déclaration des droits de l'homme sera inaugurée après la messe d'hommage au père Hamel, en présence du président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne